Voix vives, acte 1, samedi 20, 10h30: Brancion, Hacem, Tancelin

Le temps était maussade samedi matin 20 juillet pour la première sourtie des lectures en barques des Voix vives en Méditerranée. L’afflence de la même humeur. Bref on a presque eu les poètes rien que pour nous, et c’était super de voguer avec eux sur nos barques légères:

  • Sur « Fernande »: Paul de Brancion(FRANCE)

    Paul de Brancion est né en 1951. Après des études de philosophie, il a longtemps été professeur d’université, enseignant la philologie romane et la littérature (Aarhus, Danemark ; Strasbourg). Il travaille désormais à Paris.
    Il est fondateur et directeur de la rédaction de la revue littéraire « Sarrazine » (depuis 1993) dont le siège est à la Maison des Associations de Saint-Germain- en-Laye. Il a été producteur et animateur de radio (émissions littéraires à Strasbourg et à Paris).

  • Sur « Jeannne »: Aymen Hacen (TUNISIE)

    Né en 1981 à Hammam-Sousse en Tunisie, Aymen Hacen est poète, prosateur, essayiste, traducteur et chroniqueur littéraire. Enseignant de langue, civilisation et littérature françaises à l’École normale supérieure de Tunis, il considère que l’enseignement et l’engagement politique sont indissociables de l’écriture. En novembre 2016, dans la collection Nyx qu’il dirige aux Éditions Moires, il a traduit et présenté « Une barque pour Lesbos » du poète syrien Nouri Al-Jarrah. Son dernier
    livre de poésie, « Tunisité suivi de Chroniques du sang calciné et autres polèmes », (Éd. Fédérop, 2015) a reçu le Prix Roger Kowalski (2017) des Lycéens de la ville de Lyon où il fut enseignant avant de rejoindre son pays natal.

  • Sur « Carla »: Philippe Tancelin (FRANCE)

    Poète et philosophe, Philippe Tancelin est également professeur émérite de philosophie esthétique de l’Université Paris-8. En 1991 il fonde avec Geneviève Clancy et Jean-Pierre Faye le Cicep (Centre International de Créations d’Espaces Poétiques et de recherches).
    Auteur d’une trentaine d’ouvrages de réflexion esthétique et de recueils de poésie, son oeuvre se situe au carrefour du poétique, du philosophique et du politique.
    Il dirige deux collections de poésie aux Éditions L’Harmattan et est traduit dans une dizaine de langues.
    Ses plus récents ouvrages sont « Seuils » (2014), « Cet insoupçonné Levant » (2015), « À fleur de clarté » (2016). Il fait partie de l’équipe des animateurs du Festival depuis 2013.